Vente à l'emporter de crêpes et galettes de sarrasin à Juvigny
et accompagnateur de vos événements à domicile





NOUVEAUX HORAIRES : 

le JEUDI de 11 à 18 heures sur la place de JUVIGNY
et désormais tous les vendredis de 11 à 18 heures devant le magasin
LES MAITRES BOUCHERS, 28 rue de la Résistance à Annemasse (après Décathlon)


06 36 40 19 84

le choix de Yolande 

pour jeudi 24 et le vendredi 25 novembre 



LA bilig : une GALETTE GARNIE A LA DEMANDE

Jambon, oeuf, fromage, oignons, champignons, etc...





La galette saucisse

Depuis plus de 50 ans, elle est incontournable en Bretagne dans toutes les fêtes, manifestations, rencontres sportives ou les fêtes de famille. Le week-end dernier avait lieu à Thonon le TGF (Thonon Gaming Fest, voir le Dauphiné Libéré du lundi 2 mai), une compétition internationale de jeux vidéos qui a réuni plus de 600 joueurs et 4000 spectateurs. 4 food-trucks avaient été choisis pour nourrir tout ce monde, dont CROQUES ET NOUS  et CREPES ET GALETTES. Les visiteurs ont pu découvrir nos galettes saucisse : elles ont fait fureur. A votre tour de les goûter : elle est pourtant toute simple, une saucisse spéciale grillée au barbecue et roulée dans une galette de sarrasin toute chaude encore. On la surnomme parfois le hot-dog breton …Elle se déguste debout dans la rue, comme un hot-dog, mais jamais à table…Il existe même une association des cuisiniers de la galettes saucisse qui regroupe plusieurs milliers de membres dans le monde entier…
 


La GALETTE DE LA SEMAINE : LA GALIFLETTE

Une tartiflette dans une galette



LA CRÊPE GOURMANDE au beurre sale et citron


 
 



LE FAR BRETON


Le far breton façon pays gallo. Il est désormais là chaque semaine. 




(3 € la part)

FAUT-IL PARLER DE CRÊPE OU DE GALETTE ?


Ce qui distingue ces deux  mets traditionnels de la gastronomie bretonne, ce sont les ingrédients utilisés : farine de froment ou farine de sarrasin,  lait ou eau, sel ou sucre, oeufs, etc...On vous explique tout.

LA CRÊPE de froment

Bien qu'associée traditionnellement à la Bretagne, on la trouve partout et tous les enfants en ont goûté chez eux dans leur enfance, cuite à la poêle  à la maison.
De couleur jaune doré, le plus souvent consommée sucrée ou garnie (miel, confiture, pâte à tartiner, etc...), elle est toujours constituée de farine de froment, d’œufs et de lait, dans des proportions variables selon les recettes. On dit qu'en Bretagne, il existe autant de recettes de crêpes que de clochers ! Certaines intègrent une proportion de sucre plus ou moins importante...
Chez Crêpes et Galettes, nous avons plusieurs recettes, toutes réalisées à partir d'ingrédients soigneusement dosés et issus de l'agriculture biologique. Au fil du temps, nous avons constaté que celle que vous préférez est la traditionnelle du Pays de Vitré, d'où nous sommes originaires. C'est donc celle que vous trouvez le plus souvent au camion (mais pour certaines préparations, nous l’adaptons). Elle est plutôt moelleuse, plus goûteuse, très peu chargée en sucre et présente une surface de cuisson légèrement tachetée à la différence des crêpes "parisiennes", plus fines, qu'on trouve généralement dans les stands de crêpes dans les rues ou les places et dont la surface est lisse et unie. 


LA GALETTE de sarrasin (ou blé noir)

C'est aujourd'hui un produit phare de la gastronomie bretonne, celui que vous consommez le plus souvent quand vous allez dans une ...crêperie. Mais à l'origine, la galette était une sorte de pain du pauvre que les femmes cuisaient encore dans les années 60 sur une plaque en fonte dans l'âtre.

De couleur brun foncé, elle est toujours constituée de farine de sarrasin, d'eau et d'un peu de sel pour les puristes (nous comptons parmi ceux-là !). Cependant, certaines recettes intègrent dans une version moins traditionnelle de la farine de froment, des œufs, voire même une pointe de crème fraîche ! 
Elle est presque toujours consommée salée et garnie (œufs, jambon, fromage, oignons, champignons, épinards, saumon, etc)....au gré des recettes. Elle se prête volontiers à l'imagination de celui qui la prépare.  Sa version la lus simple est la galette au beurre. Constituée d'une simple galette poêlée jusqu'à devenir presque craquante  sur laquelle on fait fondre généreusement du beurre au sel de Guérande et exempte de tout autre ingrédient, c'est celle qui permet de percevoir le mieux le goût particulier du sarrasin. Les amateurs ne  se passent jamais d'une galette au beurre soit pour commencer un repas, soit à la fin, avant une crêpe sucrée.

Chez Crêpes et Galettes, nous utilisons uniquement du sarrasin issu  de l'agriculture biologique (et, quand nous le pouvons de l'IGP Bretagne), de l'eau et du sel de Guérande. C'est tout. La pâte est un peu moins facile à travailler que lorsqu'on y ajoute un œuf ou de la farine de froment, mais c'est la plus authentique et...la  plus goûteuse. De plus, cette recette permet d'obtenir une galette beaucoup plus fine et cette couleur légèrement dorée qui respecte la tradition.
A noter que dans sa version pure la galette de sarrasin est exempte de gluten, ce qui la fait apprécier des personnes intolérantes.

LA GUERRE DES MOTS

Expliqué comme on vous l'a fait, ça paraît simple. Pourtant, derrière cela,  en Bretagne, il y aurait presque matière à faire une guerre des mots parce que tout le monde ne met  pas la même chose derrière les mots et qu'il est parfois difficile de se comprendre.

Vous avez sans doute déjà goûté ces petits biscuits ronds dorés qu'on appelle des....galettes bretonnes. Ils sont surtout fabriqués dans la partie ouest de la Bretagne, en gros le Finistère. Mais le terme de galette étant réservé à ces petits biscuits, dans cette région on ne l'utilise pas pour désigner les galettes de sarrasin salées.

Du coup, dans cette partie de la Bretagne  on ne parlera pas de galette, mais uniquement de crêpes : crêpes salées pour désigner les galettes de sarrasin et  crêpes sucrées pour désigner les crêpes de froment.
Dans la partie est (près du reste de la France, donc, c'est-à-dire l'Ille et Vilaine, une partie du Morbihan et une partie des Côtes d'Armor, ), le mot crêpe ne désigne que la crêpe de froment sucrée, tandis qu'on réserve le mot galette à la galette de sarrasin salée. D'ailleurs, cette partie de la Bretagne correspond au berceau historique de la fameuse galette saucisse et il ne viendrait à l'idée de personne de parler de crêpe saucisse (même pas dans le Finistère !)

Vous avez tout compris ?

Nous venons de la région de Vitré ("Porte de la Bretagne" quand on arrive par l'est). Nous parlons donc de galette (sarrasin) et de crêpe (froment). Et c'est cette terminologie que nous utilisons au quotidien. 

crêpes et Galette, 

vous allez aimer

En Bretagne, beaucoup de gens mangent de la galette toutes les semaines : aujourd'hui encore, dans beaucoup de villages, une personne vend un jour par semaine des galettes à garnir à ceux qui n'ont plus le temps de les faire.

Partout où je suis passé, j'ai gardé cette habitude de mon enfance et l'ai fait découvrir à mes amis.
Désormais, je vous propose mes galettes de sarrasin (bio) nature fabriquées artisanalement le jour-même, que vous pourrez garnir à votre goût, ainsi que mes crêpes nature et Crêpes Gourmandes (également bio et du jour).

Le jeudi de 11 à 19 h sur la place de l'église à Juvigny
Le vendredi de 16à 19 h sur le marché de Bonne


.